Faille spatio-temporelle

Publié le par Bagnard

Je suis de nouveau rentré dans la spirale infernale d'une faille spatio-temporelle. Le soir en effet, une fois les enfants couchés, une fois la télé allumée et le cerveau en veille, je perds deux ou trois heures de ma vie.

 

Rien d'inquiétant cependant, je sais pertinament où je les ai passées, ces deux ou trois heures.

 

Je les ai passées à jouer à "RIFT - Planes of Telara", un mmorpg auquel m'a convié un ancien ami de WoW.

 

Rift.jpegLe jeu est vraiment sympa, quoi qu'il ne révolutionne pas non plus le genre. Il apporte quelques petites nouveautés bien sympatique ma foi, comme la recherche de groupe automatique.

On peut choisir parmi seulement 4 rôles pour son personnage, mais chacun des rôles permet d'être composé selon la volonté de chacun grâce à 8 âmes. On peut combiner jusqu'à trois âmes par personnage, et chaque âme peut être répartie différemment selon les joueurs, ce qui fait qu'un Clerc ne ressemblera surtout pas à un autre Clerc.

 

Donc j'ai un Clerc, spécialisé dans le corps à corps et le soutien. Je peux en effet soigner quasi-intégralement un autre joueur ou le ressuciter en plein combat, ce qui est assez rare finalement. Et dans le même temps je peux cogner comme une brute  :)

 

Les décors sont chouettes, même avec un pc un poil limité en carte graphique. Niveau quêtes il n'y a rien de neuf sous le soleil : ramasser des objets, tuers de mobs, escorter un pnj ou aller parler à untel. Classique mais efficace.

 

On monte vite en niveau par contre, et ça c'est assez sympa psychologiquement parlant, car on a l'impression d'être un gros geek tout en ne jouant que quelques heures par semaine.

 

Bon, je ne jouerai probablement pas un an à ce jeu non plus, comme j'ai pu le faire à wow. En même temps, il m'avait fallu presque 8 mois pour atteindre le lvl max de l'époque - 60 - alors que là en moins de trois mois je vais être lvl max - 50. Mais c'est sympa de se retrouver en ligne avec le pote, qui est à l'autre bout de la France.

Publié dans Wii - jeux vidéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article